Sébastien Scotto : L'interview !

Publié le par mesamisdevraisartistes

424560_2466237513880_1790561750_1538852_436881597_n.jpg

Photo de Sébastien Scotto (cliquez sur la photo pour aller sur la page facebook de l'artiste)

 

 

Pauley Perett : Salut Sébastien, ça va ? Tu nous viens de quelle ville ?

 

Sébastien Scotto : Je vis non loin d’Angers dans le 49, mais je suis originaire d’Arles, le pays des cigales…

 

Pauley Perett : J’ai lu dans tes infos sur facebook que tu es passionné depuis toujours, peux-tu nous raconter, tes premiers pas en musique et comment tu en est venu à pousser la chansonnette ?

 

Sébastien Scotto :  A l'âge de 17 ans, un ami me donne sa vieille guitare classique. J’ai donc appris en autodidacte la guitare et le solfège avec des livres et des conseils de pro. Puis, après avoir battu le rythme pendant des années sur tout ce qui se présentait et tout ce qui me tombait sous la main viendra logiquement la batterie… Rêveur dans l'âme depuis tout jeune, j'ai toujours aimé composer et coucher sur le papier des idées, des envies, des souvenirs, des émotions, des rêves, des amours, des défaites ou des cris de victoire. Et ces idées ou ces envies, il a bien fallu que quelqu’un les extériorise… j’ai donc commencé à chanter… je n’avais personne sous la main… ;-)… et là aussi, comme la batterie et la gratte, j’ai bossé en autodidacte (les cours étaient trop chers... ^^)… mais je le pratique tous les jours, et je bosse quelques techniques afin de ne pas perdre la main…. ou la voix… :-)

 

Pauley Perett : Récemment tu viens de sortir ton premier album, comment s’est passé l’enregistrement ? Dans quelle maison de disque ? Combien de titre y’a-t-il dans l’album ? Où peut-on se le procurer ?

 

Sébastien Scotto : En effet, l’album "Faux-semblants" vient de sortir. Il comporte 14 titres + 1 titre caché. L’enregistrement s’est principalement fait dans mon home-studio et quelques prises chez Richard, mon ami arrangeur, pour les parties piano, claviers et cordes. Cet album a été un véritable parcours du combattant… 10 ans de ma vie et 9 mois de travail acharné non stop… Nous sommes tombés sur des os très souvent avec Gwenn, l’ingé son… mais je n’ai rien lâché… (tête de mule oblige ^^). Je n’ai pas encore eu l’immense chance d’avoir une maison de production… Je démarche… je démarche… je ne désespère pas. ;-)

On peut se procurer le CD ici : http://sebscott.free.fr/ et après il suffit de suivre le guide… c’est tout simple. Merciiiiiiiiiiiiii ♫

 

Pauley Perett : Es-tu auteur-compositeur de tes textes ? Quelles sont tes principales inspirations et tes goûts musicaux ?

 

Sébastien Scotto : Je compose, écris, arrange, certes tous les morceaux, mais mes deux amis arrangeurs, Richard et Jean-Luc, au talent indéniable, m'aident dans l’élaboration des titres, me conseillent, donnent de leur temps, apportent leur savoir-faire, leurs idées et leurs couleurs musicales, et partagent leurs émotions. Tel est le but de la musique, le partage avant tout…

Quant à mes goûts musicaux, ils sont très larges. Cela va de AC DC, en passant par Cabrel, Thiéfaine, Metallica, Coldplay, G. Michael, The Guitar Trio, P. Bensusan, Souchon, Aaron, Calo, Téléphone, Aubert, Kravitz, U2, Queen, M, Ray Lamontagne, Sting, Bublé, MJ… etc… jusqu’au jazz pur et dur et la musique classique. En fait, j’écoute ce qui me touche… je ne m’arrête pas aux artistes connus… j’aime bien découvrir de nouvelles choses… C’est ça l’âme et la magie de la musique… Il y en a pour tous les goûts… A chacun la sienne… Il y a des styles que je n’écoute pas, comme le rap ou le reggae, et pourtant j’ai un grand respect pour les artistes qui jouent ce style là. Il y a des textes de slam qui me touchent beaucoup par exemple… En fait, tout art est respectable du moment qu’il est produit avec conviction, professionnalisme et respect du public.

 

 

 

Gros coup de coeur pour cette chanson


 

Pauley Perett : Qui t’a donné l’envie de faire de la musique, quels auteurs/compositeur t’inspire à part Francis Cabrel (dont je suis fan) ?

 

Sébastien Scotto : J’ai certes grandi sur les accords de Cabrel, de JJG, de Thiéfaine ou encore d’AC DC… mais aucun de ces artistes ne m’a donné envie de faire de la musique… Il est possible que cette envie était ancrée en moi depuis toujours… sans savoir d’où cela vienne… il fallait que cela sorte à un moment ou à un autre… cela s’est produit chez moi tardivement… je commençais à étouffer à vouloir tout garder pour moi, égoïstement et bêtement… Aussi, en 1998, après la naissance de mon fils ainé, j’ai ressenti ce besoin, pris le taureau par les cornes et ressorti ma gratte et de vieux textes… et c’est ainsi que je me suis remis à composer et à écrire… depuis, j’ai en boîte plus de 65 titres…

 

Pauley Perett : Quel genre de public touches-tu ?

 

Sébastien Scotto : D’après les statistiques d’un réseau social célèbre, les tranches d’âge varient, mais la plus populaire est 30-50 ans. Mon âge ! Donc, c’est assez logique. ;-) …Mes textes ne peuvent pas toucher un jeune public ; de plus, ce n’est pas mon but. Les dames sont quand même plus représentées dans mon public que les hommes. Pour les fans de pourcentage : 65% femmes - 35% hommes.

 

Pauley Perett : T’es-tu déjà produit sur scène ou ailleurs ? Est-ce qu’artiste c’est ton métier à plein temps ?

 

Sébastien Scotto : Oui je me suis déjà produit sur des scènes… certes modestes… mais très chaleureuses. Accompagné de mes supers zicos, je prends un pied immense à faire vivre mes compos. De plus, on les modifie un peu pour le live afin de leur donner un aspect plus rock pour la scène.

Non, je ne suis pas artiste à plein temps. Ce n’est qu’une simple passion.

 

Pauley Perett : Quelle est ton actualité, tes projets à venir ?

 

Sébastien Scotto : Ma préoccupation du moment  est de promouvoir la sortie de l’album à fond… n’importe où… j’ai rendez-vous sous peu à la Fnac. Je vais démarcher auprès des radios locales, et surtout reprendre les répétitions en vue des dates qui nous attendent.

 

Pauley Perett : Que penses-tu de la page « Mes amis, de vrais artistes » sur facebook et de ce blog créé pour vous ?

 

Sébastien Scotto : La page est très bien !!! Dommage qu’il n’y ait pas assez de monde… elle mérite mieux… mais il y a tellement de pages sur facebook qu’il est difficile d’y faire son trou… ;-)… En tout cas, c’est tout à ton honneur… Merci Pauley !!!



 

10HENSE_5918.jpgCliquez sur la photo de Sébastien Scotto pour aller sur son site


 

Pauley Perett : Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

 

Sébastien Scotto : Cela va surprendre mais tant pis… Citation du moment :

Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !

Percaval, Kaamelott, Livre I, Ambidextrie, écrit par Alexandre Astier.

 

Avec Astier, comme avec Audiard, on a de quoi faire en citations de qualité, débordantes d’humour et d’absurde… j’adore… fan de la première heure…

 

 

Pauley Perett : Qu’as-tu pensé de cette interview ?

 

Sébastien Scotto : Très agréable et détaillée…

 

Pauley Perett : Aurais-tu quelque chose à dire à ceux qui te suivent tes fans et aux lecteurs de ce blog ?

 

Sébastien Scotto : Un artiste n’existe que grâce à ceux qui le suivent et qui l’aiment… donc, encore et toujours, UN ENORME MERCI ! ♥

 

Pauley Perett : Merci Sébastien pour ta participation et merci pour ta musique qui me charme. A bientôt l’artiste.

 

Sébastien Scotto : C’est moi qui te remercie Pauley… Merci de nous consacrer de ton temps…Bizzz

Sébastien.

 

 

151084_1341186588310_1790561750_679468_3040821_n.jpgPhoto de Sébastien Scotto

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Merci Pauley... du fond du ♥ ...<br /> Biz
Répondre